Vous êtes ici :

Jeudi 15 Novembre 2018

ombre

Rencontres du Film Court – Et le Zébus d’Or de la 8ème édition

Les 8èmes Rencontres du Film Court ont été clôturées officiellement samedi dernier au Dome Ankorondrano. Pour la catégorie animation,  parmi les huit films en compétition de cette édition, c’est le court métrage de Hery James Andriatsitohaina intitulé « Sur une branche »/2mn55 qui a remporté le prix. Synopsis : A chaque branche, il y a la victime et le prédateur…mais…? Pour la catégorie Fiction, Trois zébus pour un cocu de Fabien Andritiana / 5mn10. A mi-chemin entre la fiction et la réalité, ce conte malgache raconte l’histoire d’un cocu qui se concocte une douce vengeance. Deux réalisateurs ont été récompensés par les Rfc pour la catégorie documentaire de cette 8ème édition : le premier « Du coq à l’âne dans la tabatière » de Herménégilde Razafitsihadinoina/ 13 mn ainsi que « La rue : notre vie » de Tianjato Gatien Rajaoarinarivo / 20 mn. Le premier constitue une part montrant un instant du réel dans le quotidien des villageois d’Ambalafary, dans le Sud-Est de l’île et le second montre l’histoire de quatre jeunes frères qui, pour survivre, jouent les saltimbanques dans les rues de la capitale.
Prix du Public
Par ailleurs, le prix du Public a été attribué à un film d’animation du réalisateur Andoniaina Andrianarison « Colors » / 4mn 30 : une jeune fille découvre, grâce à des enfants, que le monde vit dans un mensonge où l’on essaie de priver les gens de couleurs. Et « Trois zébus pour un cocu » de Fabien Andritiana ; « La rue : notre vie » de Tianjato Gatien Rajaoarinarivo et « Joueur de valiha » (un musicien solitaire joue paisiblement de son instrument. Soudain, le cri d’une demoiselle résonne) de Telina Randriamahaly / 4mn45 sont les Prix Jeune Public. Pour cette 8ème édition des Rfc, les meilleurs interprètes ont été aussi récompensés. Pour l’interprétation masculine, Jean Claude Naly dans le film (catégorie fiction) Totoavy va se marier / Orimbato de Freddy Ravelomanantsoa. Totoavy est un jeune homme qui refuse de se marier mais qui a l’habitude de se vanter de son métier auprès des jeunes filles du village, lorsqu’il se décide enfin à épouser Kalo, choix non sans difficulté. Et Mirana Ramarolahy dans « Fashion victim » de Ketaka Razafimisa / 12mn 30 est couronnée la meilleure interprète féminine. Parmi une bande de riches, fêtards et sans cesse à la recherche de sensations fortes, Staycey, une fashionista qui ne porte jamais les mêmes vêtements deux fois. C’en est fini pour cette huitième édition. Laza et son équipe donnent rendez-vous aux amateurs et professionnels du septième art l’année prochaine pour la neuvième édition.

Nirina Rasoanaivo

image

Misalovana ny andraikitry ny hafa

Anisan’ny fositra tsy mampandroso ny firenena ny fisian’ny sokajin’olona misalovana ny andraikitry ny hafa. Hita misongadina izany eo amin’ny sehatra rehetra. Ny fampahalalam-baovao no anisan’ny lasibatra voalohany amin’izany. Te ho

Lire la suite

image

Mais avant tout ça ?

La découverte d'un nouveau système planétaire par la Nasa fascine le monde scientifique. Sept exoplanètes de taille comparable à la Terre tournent autour d'une petite étoile à près de 40

Lire la suite

image

Fanafihana tao Antanety - Vely famaky no nahazo ilay renim-pianakaviana

Nisehoana fanafihana mahatsiravina tao amin’ny fokontany Antanety ao amin’ny kaominina Ampanotokana ny talata lasa teo. Renim-pianakaviana no nokapain’ireo jiolahy ny famaky.  Toerana anisan’ny anjakan’ny vono olona sy vaky trano raha iny

Lire la suite

ombre