Vous êtes ici :

Mardi 25 Septembre 2018

ombre

Zone Economique Spéciale (Zes) – L’Etat accusé de plagiat !

La plateforme Emergence de Madagascar conduit par Holijaona Raboana a organisé une conférence de presse pour dénoncer un plagiat de la part de l’Etat malagasy et des conséquences que cela va engendrer pour le pays.

Hier en début d’après-midi, le président-fondateur d’Emergence de Madagascar, Holijaona Raboana, a tenu une conférence de presse au centre Arrupé Faravohitra. Conférence ayant pour thème « Zes : Rôle et Responsabilité de l’Etat » que ce dernier a tenu conjointement avec deux avocats au barreau de Madagascar à savoir Me Andrianiaina Ranarivelo et Me Maromanana Aliarivelo.

Le président d’Emergence de Madagascar a tenu a rappelé qu’il a conçu avec son équipe le programme Zes de Madagascar et que l’élaboration ainsi que la finalisation de cela lui avait coûté dix années de recherche et d’investigation à travers le monde. De ce fait, le fruit de son travail a fait l’objet d’une protection auprès de l’Office malgache des droits d’auteurs (Omda), vu son importance et sa valeur en tant que travail personnel et fruit d’un dur labeur. Ainsi, Holijaona Raboana entouré des deux avocats cités précédemment a voulu démontrer, preuve en image et par écrit, du plagiat consommé de l’Etat malgache du programme économique élaboré par sa plateforme. Plagiat qui s’est fait à travers l’Observatoire du foncier, un organisme rattaché au ministère en charge des projets présidentiels, de l’aménagement du territoire et de l’équipement (Mepate).

 

Voleur et incapable

Selon toujours le président d’Emergence de Madagascar, l’Etat malgache, ne sachant rien des tenants et aboutissants de ces recherches, a fait une mauvaise interprétation des recherches que ce dernier a effectuées. La preuve de cette ignorance de l’Etat se trouve par exemple dans la pensée que la réussite des Zes est conditionnée par un bail à très long terme ou d’une vente foncière, ce qui expliquerait la détermination de l’Etat à accorder le droit de propriété aux étrangers. D’après le concepteur du programme, il faudrait seulement effectuer un bon dosage entre l’attraction des investissements directs étrangers (Ide) et l’intégration des nationaux à savoir le secteur privé et la population. Cette mauvaise interprétation du programme d’Emergence conçu par son président-fondateur aura pour conséquence de donner de grandes propriétés foncières aux étrangers, entreprise ou particulier.

De plus, cette infamie a été confortée par le décret 2015-1096 du 07 juillet 2015 portant application de la Loi 2007-037 du 14 janvier 2008 sur les Zones et Entreprises Franches à Madagascar. Il faut rappeler que le plagiat est prévu et sanctionné par le Code Pénal Malagasy en ses articles 142 à 150. L’Etat dans sa plus grande incompétence a non seulement commis une faute grave en volant le travail d’autrui mais se trouve incapable d’en comprendre le moindre mot. De plus, dans le milieu universitaire, le plagiat est sanctionné de plusieurs années d’interdiction de recherche et d’étude. Les tenants du pouvoir devraient être destitués dès aujourd’hui et interdits d’exercer le pouvoir à vie.

Ny Aina Rahaga

image

Misalovana ny andraikitry ny hafa

Anisan’ny fositra tsy mampandroso ny firenena ny fisian’ny sokajin’olona misalovana ny andraikitry ny hafa. Hita misongadina izany eo amin’ny sehatra rehetra. Ny fampahalalam-baovao no anisan’ny lasibatra voalohany amin’izany. Te ho

Lire la suite

image

Mais avant tout ça ?

La découverte d'un nouveau système planétaire par la Nasa fascine le monde scientifique. Sept exoplanètes de taille comparable à la Terre tournent autour d'une petite étoile à près de 40

Lire la suite

image

Fanafihana tao Antanety - Vely famaky no nahazo ilay renim-pianakaviana

Nisehoana fanafihana mahatsiravina tao amin’ny fokontany Antanety ao amin’ny kaominina Ampanotokana ny talata lasa teo. Renim-pianakaviana no nokapain’ireo jiolahy ny famaky.  Toerana anisan’ny anjakan’ny vono olona sy vaky trano raha iny

Lire la suite

ombre