Vous êtes ici :

Samedi 25 Mars 2017

ombre

Affaire de Maroantsetra – Des adolescents de 14 ans arrêtés et envoyés à Toamasina !

Le « rotaka » qui s’est déroulé mercredi dernier dans la petite ville paisible de Maroa, a pris une autre tournure : l’adolescent qui a pris une balle perdue a rendu l’âme, l’ancien maire de la commune d’Anjahana a été arrêté  et avec lui, des ados de 14 ans ont été arrêtés puis envoyés à Toamasina. Pour ces derniers, des informations parlent que personne ne les ont assisté lors des premières enquêtes préliminaires faites sur place !

Mahavita Rodrigue, l’opérateur de vanille et ancien maire de la commune rurale d’Anjahana a été arrêté ce week-end et tout de suite transféré par avion spécial vers la section de recherche de Toamasina. L’homme est accusé de non-remboursement de prêt entre particulier, à savoir avec son ancien patron, Eric Besoa, qui lui aussi travaille dans la même filière. Après la manifestation populaire du mercredi 14 septembre dernier où le bureau du district de Maroantsetra a été saccagé, d’autres charges seraient collées sur son dos. Rappelons aussi que lors des échauffourées, des blessés par les balles des forces de l’ordre ont été enregistrés.

Pour en revenir réellement au début de cette affaire, Eric Besoa a porté plainte pour émission de chèque sans provision d’un peu moins de 900 millions d’ariary. Selon l’avocat de Mahavita Rodrigue, c’est une pratique courante entre opérateurs, notamment quand l’un avance des fonds pour l’achat de vanille. Et justement, l’ancien maire aurait bel et bien honoré les commandes mais par contre, on ne lui aurait pas retourné son chèque et a même été déclaré perdu, selon toujours l’avocat de Mahavita Rodrigue.

 

Calme apparent

Un an plus tard, le miracle s’est produit et le chèque en question a réapparu, lorsque l’ancien maire n’a plus voulu établir un nouveau contrat avec l’autre opérateur. Ce dernier a donc porté plainte et devant ce que la population estime être une injustice, une manifestation publique s’est tenue.

Outre Mahavita Rodrigue, des adolescents de 14 ans ont aussi été arrêtés et qui se trouvent actuellement à Toamasina, toujours convoyés par avion spécial. D’après les informations, une première enquête s’était déroulée à Maroantsetra même, par contre, les parents de ces adolescents n’ont pas pu assister à leurs auditions. Et c’est ce qui soulève l’indignation de toute la population, et non seulement de cette localité. Et pour ce qui est de l’autre adolescent atteint par une balle des forces de l’ordre, on sait que le jeune homme a succombé à ses blessures.

Pour beaucoup, si la ville de Maroantsetra retrouve un calme apparent, rien ne dit que la population a avalé tous ces morceaux mais pour l’heure, elle s’organise et se donne la main pour qu’au moins, les parents de ces adolescents ainsi que la famille de Mahavita Rodrigue puissent rallier au plus vite la capitale de l’est afin de les soutenir. Et quand on sait que la Rn5a reliant ces deux villes est dans un état épouvantable, le voyage risque d’être infernal !

J.L.R

image

Misalovana ny andraikitry ny hafa

Anisan’ny fositra tsy mampandroso ny firenena ny fisian’ny sokajin’olona misalovana ny andraikitry ny hafa. Hita misongadina izany eo amin’ny sehatra rehetra. Ny fampahalalam-baovao no anisan’ny lasibatra voalohany amin’izany. Te ho

Lire la suite

image

Mais avant tout ça ?

La découverte d'un nouveau système planétaire par la Nasa fascine le monde scientifique. Sept exoplanètes de taille comparable à la Terre tournent autour d'une petite étoile à près de 40

Lire la suite

image

Fanafihana tao Antanety - Vely famaky no nahazo ilay renim-pianakaviana

Nisehoana fanafihana mahatsiravina tao amin’ny fokontany Antanety ao amin’ny kaominina Ampanotokana ny talata lasa teo. Renim-pianakaviana no nokapain’ireo jiolahy ny famaky.  Toerana anisan’ny anjakan’ny vono olona sy vaky trano raha iny

Lire la suite

ombre