Vous êtes ici :

Mercredi 24 Avril 2019

ombre

Erick Monjour – « Retour à Tana » à l’Is’Art

A partir de ce soir, Erick Monjour dit code barre 1111111111162 expose ses œuvres à l’Is’Art Galerie Analakely sous le thème « retour à Tana ». Le vernissage de l’exposition se tiendra ce soir à 18h. Cet artiste est le créateur d’un courant artistique intitulé World Painting (1995). La World Painting est le reflet d’une culture de mix, c’est une peinture kaléidoscopique. A l’instar de son éponyme la World Music, la World Painting fragmente et fusionne plastiquement toutes les représentations en prenant bien soin au préalable, de les secouer fortement dans son kaléidoscope virtuel afin de leur attribuer un nouvel imaginaire symbolique. Elle s’inscrit dans une époque de prolifération et de manipulation infinie des images fixes comme animées et reflète un imaginaire en perpétuel mutation qui ouvre de nouveaux champs de perception et de représentation. Son champ d’action s’inspire de la création artistique réalisée sur tous les continents entre 100 000 avant JC (premiers dessins) et nos jours.
Une signature: le code barre
Erick Monjour est né en 1962 à 2500 mètres d’altitude, 48° de latitude est et 18° de longitude sud à Antananarivo. Il passe son enfance dans les lumières du Sénégal et de la Mauritanie et débarque son exotisme dans un Paris. Après des études à Sciences Po, il suit des cours d’art plastique à l’école Parsons à Paris puis intègre l’Ecole de Beaux Arts de Madrid où il réside plusieurs années avant de revenir à Paris et devenir un membre actif du mouvement des squats artistiques parisiens. Il va y travailler une dizaine d’années puis participe à la conception et au lancement de l’Atelier en commun « Le Cent » au 100 de la rue de Charenton à Paris. Toutes ses œuvres sont signées du code barre 1111111111162, l’empreinte la plus représentative de notre époque, qui permet d’identifier aussi bien les produits que les individus. Ce code barre se distingue cependant de ses semblables car sa ligne verticale ondulée sur la droite le rend illisible au scanner, une façon et de signifier unicité et liberté. Selon l’artiste, « les ‘Collages Paintings’ remixent des périodes de l’histoire de la peinture, des époques, des cultures, des thèmes et jouent sur les vibratos et les résonances ». Rendez-vous à l’Is’Art Galerie à partir de demain et jusqu’au 27 février prochains pour découvrir le World Paintings.

Nirina Rasoanaivo

image

Misalovana ny andraikitry ny hafa

Anisan’ny fositra tsy mampandroso ny firenena ny fisian’ny sokajin’olona misalovana ny andraikitry ny hafa. Hita misongadina izany eo amin’ny sehatra rehetra. Ny fampahalalam-baovao no anisan’ny lasibatra voalohany amin’izany. Te ho

Lire la suite

image

Mais avant tout ça ?

La découverte d'un nouveau système planétaire par la Nasa fascine le monde scientifique. Sept exoplanètes de taille comparable à la Terre tournent autour d'une petite étoile à près de 40

Lire la suite

image

Fanafihana tao Antanety - Vely famaky no nahazo ilay renim-pianakaviana

Nisehoana fanafihana mahatsiravina tao amin’ny fokontany Antanety ao amin’ny kaominina Ampanotokana ny talata lasa teo. Renim-pianakaviana no nokapain’ireo jiolahy ny famaky.  Toerana anisan’ny anjakan’ny vono olona sy vaky trano raha iny

Lire la suite

ombre