Vous êtes ici :

Mardi 24 Janvier 2017

ombre

Véhicules Sprinter – Trop de sang versé !

Pour les deux premiers jours de l’année nouvelle, les véhicules de marque Mercedes Sprinter ont fait de nouveau parler d’eux et jamais en bien.  Le cas de l’accident routier très grave sur la Rn7 a fait jaser plus d’un et pour ce dernier, le nombre de morts ne cesse d’augmenter au fil des heures. Il est vraiment temps pour les responsables étatiques de prendre une décision radicale !

 

On en sait un peu plus sur ce cet accident survenu sur la Rn7 appelé désormais « le drame d’Ilempona ». Dans la soirée d’hier, on a recensé 7 morts dont le chauffeur du taxi brousse reliant Fandriana à Antananarivo, et aussi une petite famille de 3 personnes composées d’un militaire et sa femme ainsi que de leur petite fille de 7 ans. Pour rappel, l’accident s’est produit dans cette localité d’Ilempona, dans le district d’Antanifotsy vers le milieu de l’après-midi, plus précisément vers 15h30, du lundi 02 janvier dernier. Ce fut presque un carambolage entre 4 véhicules mais les  deux premiers concernés sont un camion et le taxi brousse de marque Sprinter. Sur le coup, le conducteur de cette dernière ainsi que deux passagers ont passé de vie à trépas, selon les informations obtenues. Deux parmi les blessés  emmenés à l’Hôpital d’Andranomadio, à Antsirabe, ont rendu l’âme  en route, c’est-à-dire avant la prise en main des médecins tandis que deux autres sont décédés après être reçus par les urgentistes. D’un autre côté, 3 autres personnes se trouvent, à l’heure où nous écrivons, entre la vie et la mort, si 9 autres suivent des soins intensifs à cause de multiples chocs crâniens. Et tout cela, sur un total de 21 passagers du véhicule de transports. Par contre, le chauffeur du camion, gravement blessé aussi,  a été évacué dans la Capitale ainsi que quelques personnes dont une habitante de la périphérie d’Andoharanofotsy.

 

Hécatombe

En réalité, ces deux voitures ont toutes roulées à vive allure et se sont télescopées de face. Emportés par la vitesse et son poids, le camion a par la suite broyé le côté gauche du minibus tout en le renversant. Bref, c’est un des plus graves accidents de la route de ce début d’année et on peut évaluer aisément les dégâts occasionnés tant sur le plan humain que matériel.

Comme spécifié plus haut, deux autres véhicules figurent aussi parmi les victimes, tout simplement à cause de la vitesse. Il s’agit d’un autre minibus mais toujours de marque Sprinter et d’une 4×4 tout terrain. Pour ces dernières, aucun mort ni blessé n’a été enregistré, par contre les dégâts matériels sont immenses.  Sur les réseaux sociaux, la haine contre les taxi brousses de la marque citée plus haut est de nouveau vive et certains internautes ont même réussi à faire un bilan partiel des accidents mortels causés par les Sprinter à Madagascar. Rappelons aussi que la veille de ce drame, c’est-à-dire le dimanche 01er janvier, une voiture de cette marque mais plutôt utilisée pour le transport urbain a raté un rond-point – toujours à cause de la vitesse – puis s’est couché sur son flanc sur la route du Bypass. Pour ce dernier accident, le bilan est tout aussi lourd puisque 50 personnes ont été blessés tandis que le conducteur ainsi que son aide ont disparu de la circulation.

En tout cas, force est de constater le manque de volonté des autorités à arrêter cette hécatombe qui touche non seulement les rues des grandes villes mais aussi les routes nationales.

J.L.R

image

Mirehitra ny firenena

Mahamay ara-bakiteny ny raharaham-pirenena sy ny fiainam-bahoaka raha ny zava-nitranga tamin’iny herinandro iny no jerena. Lasibatry ny haintany ny afovoan-tany ary efa nahiana ny tsy fisian’ny rano fisotro. May ny

Lire la suite

image

C’est TOI qui décide !!!

L’essence même d’un régime politique réside dans sa faculté de prendre des décisions qui seraient bénéfiques avant tout pour un peuple, celui qui l’a porté au pouvoir. Il est à

Lire la suite

image

Antohomadinika – 67ha - Jiolahy manafika mpivaro-boanjo sy mpivarotra enta-madinika !

Faritra anisan’ny azo atao hoe mena amin’ny tsy fandriam-pahalemana ny eny amin’iny Antohomadinika sy ny manodidina azy iny, manomboka eny amin’i 67ha  mipaka hatrany Andavamamba. Na amin’ny alina mantsy na

Lire la suite

ombre