Vous êtes ici :

Vendredi 14 Décembre 2018

ombre

Une triste ruine …

Il fallait se détacher un peu de cette ville pour pouvoir la voir et constater qu’elle se détériore de jour en jour, de minute en minute et ne sera plus qu’une ruine. Si Toamasina, la capitale économique de Madagascar est actuellement en pleine expansion, avec le projet d’agrandissement du port par exemple ou tout simplement par les efforts menés par la ville et ses citoyens. Si de plus en plus Tuléar était devenue une ville de carte postale avant que les tireurs de pousse-pousse ne la mettent sens dessus dessous. Et si Mahajanga acquiert de plus en plus de notoriété auprès des vacanciers, allant jusqu’à se doter d’un stade que l’on préférerait presque à Mahamasina. Puis Diego-Suarez avec sa beauté éternelle que les gens ont su conserver, attrayant depuis toujours et jusqu’à maintenant. Antananarivo, elle, coule sous les eaux, dans la nuit, en désordre total et livrée à elle-même. Bien évidemment, si auparavant les malgaches rêvaient de voir les collines de la ville des mille avec ses avenues, ses lumières et ses infrastructures, tout a changé aujourd’hui. La capitale de Madagascar n’est plus qu’une triste ruine.

Nous avons eu une première occasion d’évoquer Antananarivo et disions qu’elle n’est que le reflet d’un pays qui s’est perdu, sur la pente et en train de couler par le fond. Ce qui est loin d’être faux et n’a même jamais été aussi d’actualité. Mais après constatation, il n’y a qu’Antananarivo qui suit ce chemin et court jour après jour après la mocheté, la saleté et on ne dit pas cela par méchanceté. Il suffit de faire un tour dans le centre ville pour se rendre compte de ce qui est arrivé à la Capitale malgache. Toutes les statues ou autres monuments dans la capitale sont dans des états lamentables. Du côté d’Anosy, il existe plusieurs ronds points avec plusieurs stèles sur lesquels se trouvaient des pierres commémoratives ou des inscriptions. Mais celles-ci sont depuis longtemps cassées ou vandalisées, d’autres même volées pour on ne sait quelle raison. Et cette image est pire quand on revoit dans les musées et autres expositions des photos de la ville datant d’il n’y a même pas un siècle. Car à cette époque, même le lac Anosy était un endroit paisible, propre où l’on pouvait se reposer tranquillement. Allez maintenant vous asseoir là-bas le temps d’une chanson, ou bien invitez-y quelqu’un et dites lui clairement que vous voulez l’emmener voir le lac Anosy. La réaction de cette personne vous fera comprendre à quel point la ville est dans la m… . Mais ce n’est pas seulement de ce côté-là qu’Antananarivo s’émiette et perd petit à petit de sa splendeur.

Les gens ont eux aussi suivi la tendance et la courtoisie, ou tout simplement le savoir-vivre est devenu une de ces denrées rares que personne ne possède et ne se permet sauf pour les grandes occasions face aux grandes personnalités uniquement. La semaine dernière, l’on s’est énormément plaint de ces personnes si intelligentes qu’elles se débrouillent mieux que toutes les autres qui suivent les files dans les embouteillages. Passant de droite à gauche et imposant même un nouveau code de la route, permettant le dépassement à droite, le contre-sens etc. Trop intelligents pour comprendre que la grosse tête et les gros mots ne font pas de vous des hommes qui forcent le respect.

Face à tout cela, à aucun moment, personne ne se sent responsable, et pire encore, les autorités ne se sentent concernés en rien et ne semble pas préoccupées de redonner à la ville son éclat d’antan. Même les plus petites stèles de la ville qui sont les marques de l’indépendance ou simplement des témoins de l’histoire du pays ne figurent au programme des réparations, normal si les travaux de réhabilitation du palais de la Reine ont été stoppés. Antananarivo est devenu une ruine en quelques années, et pas de ces ruines que les gens ont plaisir à visiter, comme le colisée  de Rome ou les pyramides d’Egypte. Simplement de ces ruines qui donnent envie de partir loin, et sur lesquels des chiens ne pisseraient même pas. Triste ruine.

Ny Aina Rahaga

image

Misalovana ny andraikitry ny hafa

Anisan’ny fositra tsy mampandroso ny firenena ny fisian’ny sokajin’olona misalovana ny andraikitry ny hafa. Hita misongadina izany eo amin’ny sehatra rehetra. Ny fampahalalam-baovao no anisan’ny lasibatra voalohany amin’izany. Te ho

Lire la suite

image

Mais avant tout ça ?

La découverte d'un nouveau système planétaire par la Nasa fascine le monde scientifique. Sept exoplanètes de taille comparable à la Terre tournent autour d'une petite étoile à près de 40

Lire la suite

image

Fanafihana tao Antanety - Vely famaky no nahazo ilay renim-pianakaviana

Nisehoana fanafihana mahatsiravina tao amin’ny fokontany Antanety ao amin’ny kaominina Ampanotokana ny talata lasa teo. Renim-pianakaviana no nokapain’ireo jiolahy ny famaky.  Toerana anisan’ny anjakan’ny vono olona sy vaky trano raha iny

Lire la suite

ombre