Vous êtes ici :

Vendredi 14 Décembre 2018

ombre

Effort et récompense

La vie, un cycle de recommencement. Chaque nouvelle vague doit être aussi performante que la précédente, si ce n’est qu’elle doit être meilleure même. Apprendre, étudier, rechercher, creuser, et réapprendre encore et encore, c’est là l’essence même d’un renouvellement constant que chaque élément d’un système doit avoir comme reflexe pour que jamais le système ne devienne obsolète ou moins productif. Prenons l’exemple des logiciels et des applications que les Smartphones actuels utilisent. Les créateurs font en sorte que leurs systèmes soient périodiquement mis à jour, et à chaque mise à jour, ils sont plus puissants, plus performants et plus sécurisés que les précédents. Les utilisateurs doivent être en mesure de l’utiliser de telle sorte qu’ils ne s’en lassent pas. Ils doivent être dépendants de cette application. D’un autre côté, les créateurs doivent constamment innover pour que leurs produits soient les plus prisés sur le marché. Ajouter constamment de la valeur ajoutée. Créer de la richesse à travers son travail, c’est là aussi l’un des défis majeur des salariés. Savoir se démarquer d’un lot de personnages ayant les mêmes capacités et les mêmes opportunités que soi, ce sont là les obstacles du petit employé.

Pourtant, qui ne tente rien n’a rien, dixit le proverbe. Alors chacun use des moyens en sa possession. Certains useront de leurs charmes, d’autres feront copain avec le boss, alors qu’un élément n’aura d’autres choix que de faire des heures supplémentaires. L’acharné sera méprisé, il sortira longtemps après les autres, n’aura pas le temps de papoter avec les collègues, ne voudra pas sortir tôt pour être à l’heure à l’after work. Il sera le paria du bureau, celui qui ne sera jamais à la page. Mais derrière tout cela, il sera néanmoins le plus efficace et le plus productif de tout le staff. Et pendant que la plupart prennent une trentaine de pause cigarette, lui aura fait son travail et plus que celui qui lui incombe même. Malheureusement, son travail ne sera jamais remarqué, ses efforts jamais récompensés. Il y aura toujours plus « belle qu’elle » pour avoir grâce aux yeux du patron même si son quotient intellectuel équivaut à celui d’un âne, il y aura toujours plus jeune et plus diplômé que lui alors que le nouveau venu directement placé en haut de l’échelle ne connait pas le quart de ce que maîtrise l’ancien. Autant de paramètres qui poussent, finalement, les pépites de bureaux à se terrer dans le coin de leur pupitre. Car produire le nécessaire ne sera qu’une formalité pour eux, et vu qu’ils ne peuvent rien tirer dans la production d’efforts supplémentaires, ils ne feront rien. Au final, le rouage aura perdu la pièce en or qui aurait pu éviter au tout la rouille, préférant se cacher derrière une couche d’alliage bon marché.

Et il y a bien sûr, la chère relève. Et bien que les jeunots se tuent à dire qu’ils sont bien plus efficaces que les personnes d’antan, beaucoup se fourrent le doigt dans l’œil, excusez l’expression. Face à une éducation de l’enfant roi, les parents ont oublié d’inculquer à leurs progénitures le sens de la responsabilité et le savoir-vivre. Nous sommes actuellement en face d’une génération qui a l’habitude d’avoir tout, tout de suite et tout cuit, directement dans la bouche. C’est cette même génération qui aujourd’hui entre dans le monde du travail. Avec un bagage loin d’être attrayant et en plus de la candeur infernale de la jeunesse, elle croit tout savoir et capable de tout. Et ceux qui laissent leurs places sont sidérés par le manque d’humilité de ces derniers. Mais si cela s’arrêtait à cela, mais en plus d’être imbus, ils sont également incapables. Incapables de demander de l’aide, incapables de recevoir de conseils, incapables de se débrouiller tout seul et surtout, incapables d’être aussi bons qu’ils ne le prétendent l’être. Sur qui rejeter la faute ? Au système même. Trop de facilité tue l’imagination et la production d’effort. Avoir tout à portée de main à travers internet enterre la véritable recherche intellectuelle. Et la production de l’effort doit aussi être justifiée par la récompense, quelle qu’elle soit. C’est celle-ci que tous les leaders devraient prendre en compte. Parce qu’aux termes, les meilleurs se lassent et s’en vont rechercher une herbe qui est toujours plus verte ailleurs.

Mauducoeur

image

Misalovana ny andraikitry ny hafa

Anisan’ny fositra tsy mampandroso ny firenena ny fisian’ny sokajin’olona misalovana ny andraikitry ny hafa. Hita misongadina izany eo amin’ny sehatra rehetra. Ny fampahalalam-baovao no anisan’ny lasibatra voalohany amin’izany. Te ho

Lire la suite

image

Mais avant tout ça ?

La découverte d'un nouveau système planétaire par la Nasa fascine le monde scientifique. Sept exoplanètes de taille comparable à la Terre tournent autour d'une petite étoile à près de 40

Lire la suite

image

Fanafihana tao Antanety - Vely famaky no nahazo ilay renim-pianakaviana

Nisehoana fanafihana mahatsiravina tao amin’ny fokontany Antanety ao amin’ny kaominina Ampanotokana ny talata lasa teo. Renim-pianakaviana no nokapain’ireo jiolahy ny famaky.  Toerana anisan’ny anjakan’ny vono olona sy vaky trano raha iny

Lire la suite

ombre