Vous êtes ici :

Samedi 25 Mars 2017

ombre

Délestage à Antananarivo – La Jirama avance une cause environnementale

Le personnel de la Jirama chargé de l’entretien du barrage d’Andekaleka a tenu une réunion de travail sur les problèmes techniques et les matériels de travail le 15 Août dernier. A cette occasion, le directeur d’exploitation du site, Francis Rakotondraibe a exposé le principal problème auquel fait face le barrage et qui pèse sur la production de l’électricité. En effet, le barrage d’Andekaleka est fortement menacé par la déforestation et l’ensablement, a-t-on indiqué dans une note adressé à la presse. Les déchets forestiers causés par l’érosion du sol s’entassent dans les vannes d’évacuation d’eau vers la centrale, entraînant des travaux supplémentaires aux techniciens. Une situation qui entraîne une répercussion  importante sur l’approvisionnement en électricité dans la capitale. « Ces travaux provoquent une diminution de la production d’énergie pour le réseau interconnecté d’Antananarivo, et c’est même l’une des causes des délestages », a indiqué ce haut responsable au sein de la Jirama. Mais il n’y a pas que la déforestation. Changement climatique, pratique de la culture sur brûlis, exploitation illicite d’or, la centrale hydro-électrique d’Andekaleka serait victime de la dégradation de l’environnement, selon les responsables sur place. Ajouté aux problèmes techniques auxquels fait face la société quotidiennement, ce sont les principales causes de la coupure intempestive de l’électricité dans la capitale.
Une vague de délestage
Antananarivo, Antsirabe jusqu’à Soavinandriana sont alimentés en grande partie par Andekaleka, et constituent ainsi le Réseau interconnecté d’Antananarivo (RIA). Par ailleurs, l’approvisionnement en carburant reste un problème irrésolu pour la société. Celui-ci représente 80% des charges d’exploitation de la Jirama. La construction d’un barrage hydroélectrique est une solution avancée par les autorités. Seulement, ces travaux nécessitent encore un grand investissement et il faudra encore assurer régulièrement la maintenance et la gestion de la centrale.
Depuis l’année dernière, les autorités ont promis une année sans délestage, seulement les coupures intempestives de l’électricité se font encore ressentir dans plusieurs localités du pays. Après la ville de Morondava, le district de Mandritsara, voilà maintenant trois jours que la commune de Marolambo (district de Mahanoro) est privé d’électricité. Principale cause : l’insuffisance du stock de carburant.

Riana

image

Misalovana ny andraikitry ny hafa

Anisan’ny fositra tsy mampandroso ny firenena ny fisian’ny sokajin’olona misalovana ny andraikitry ny hafa. Hita misongadina izany eo amin’ny sehatra rehetra. Ny fampahalalam-baovao no anisan’ny lasibatra voalohany amin’izany. Te ho

Lire la suite

image

Mais avant tout ça ?

La découverte d'un nouveau système planétaire par la Nasa fascine le monde scientifique. Sept exoplanètes de taille comparable à la Terre tournent autour d'une petite étoile à près de 40

Lire la suite

image

Fanafihana tao Antanety - Vely famaky no nahazo ilay renim-pianakaviana

Nisehoana fanafihana mahatsiravina tao amin’ny fokontany Antanety ao amin’ny kaominina Ampanotokana ny talata lasa teo. Renim-pianakaviana no nokapain’ireo jiolahy ny famaky.  Toerana anisan’ny anjakan’ny vono olona sy vaky trano raha iny

Lire la suite

ombre