Vous êtes ici :

Mercredi 01 Février 2023

ombre

Conférence des évêques de Madagascar – « Le pays fait pitié »

Des phrases choquantes mais à la fois éloquentes qui sont fidèles à la situation de notre pays actuellement et la décrivent bien, la Conférence des évêques de Madagascar ne déroge pas à sa tradition. Dans sa dernière déclaration suite à une session extraordinaire, les évêques de Madagascar se sont une fois de plus penchés sur la situation alarmante du pays.

Le pays fait pitié, c’est le seul constat qui peut être fait en effet à ce jour et rien n’ira contredire cette vérité. La dignité humaine n’existe plus chez nous et pour le peu qu’elle existe elle n’est même plus respectée. En atteste le fait que nos pauvres, au lieu d’être aidés par les structures de l’Etat comme cela le serait dans d’autres pays, sont marginalisés et oubliés par les responsables politiques. Et la situation ne sera sûrement pas mieux pour le futur car aucune action de l’Etat ne va dans le sens de l’amélioration de l’avenir de nos jeunes, un avenir déjà hypothéqué afin de survivre au jour le jour. Car au lieu d’aller à l’école et de se former, notre jeunesse doit déjà se tuer à la tâche pour pouvoir espérer manger et se vêtir pour les plus chanceux. On assiste aussi à une décadence spirituelle qui se généralise. L’Etat ne daigne pas bouger le petit doigt face aux agressions perpétrées contre l’église. La mode est en ce moment au vol de cloche d’église qui va jusqu’aux assassinats de religieux. Les attaques contre les églises se font de plus en plus fréquentes. En somme, la vie sociale est totalement moribonde et le pays est malade. D’autres vont même jusqu’à dire qu’elle agonise alors que les responsables politiques et surtout les dirigeants se contentent de croiser les bras.

 

Faux et usages de faux

Nombreux sont ceux qui prétendent avoir une solution ou chercher le mieux pour le pays actuellement, ceux qui « se lèvent » pour dénoncer les dérives du régime de bonne foi. Il y a aussi ceux qui défendent envers et contre tout un régime qui ne pense pas une seconde à la vie de sa population. Or, la conférence des évêques rappelle que la prise du pouvoir politique est en premier et avant tout un service à la Nation. Pourtant, chez nous, on use de la corruption, de l’abus de pouvoir et de l’injustice pour gouverner mais surtout assouvir ses ambitions personnels au détriment de la Nation et du peuple malgache tout entier. Peu nombreux sont les politiques qui pensent réellement à l’intérêt général et cherchent des solutions pour sortir Madagascar du gouffre dans lequel il se trouve. La mission de l’église consiste surtout à enseigner, à conscientiser et surtout sensibiliser les personnes, et étant « des brebis qui n’ont pas de berger », le peuple doit être remis sur le droit chemin. Le pays n’a eu de cesse de voir des régimes et des politiques qui n’ont pas su tirer des leçons du passé. Ce qui ne nous fait que mener à nos malheurs d’années en années et ce depuis déjà 56 années d’indépendance. Mais face à cette démagogie devenue mode de fonctionnement depuis plusieurs années, l’espoir est encore permis pour les 23 millions de malgaches. Il réside dans les valeurs malgaches dont la tolérance, la solidarité et le fihavanana. A cela, il faut combiner les devises de notre Nation qui sont le patriotisme, la liberté et le progrès. Certes, ces devises n’ont jamais connu de réalisations depuis ces 56 années d’indépendance mais il ne dépend que de chacun de décider de l’avenir du pays.

Régis Kabary

image

Misalovana ny andraikitry ny hafa

Anisan’ny fositra tsy mampandroso ny firenena ny fisian’ny sokajin’olona misalovana ny andraikitry ny hafa. Hita misongadina izany eo amin’ny sehatra rehetra. Ny fampahalalam-baovao no anisan’ny lasibatra voalohany amin’izany. Te ho

Lire la suite

image

Mais avant tout ça ?

La découverte d'un nouveau système planétaire par la Nasa fascine le monde scientifique. Sept exoplanètes de taille comparable à la Terre tournent autour d'une petite étoile à près de 40

Lire la suite

image

Fanafihana tao Antanety - Vely famaky no nahazo ilay renim-pianakaviana

Nisehoana fanafihana mahatsiravina tao amin’ny fokontany Antanety ao amin’ny kaominina Ampanotokana ny talata lasa teo. Renim-pianakaviana no nokapain’ireo jiolahy ny famaky.  Toerana anisan’ny anjakan’ny vono olona sy vaky trano raha iny

Lire la suite

ombre