Vous êtes ici :

Lundi 17 Mai 2021

ombre

Pacte de responsabilité – A chacun son interprétation

Peine perdue pour les journalistes qui ont voulu des éclaircissements sur le Pacte de responsabilité dicté dans la décision de la Haute cour constitutionnelle (HCC) répondant à la requête de déchéance des députés.

En effet, le président de la HCC, Jean Eric Rakotoarisoa, n’a voulu apporter aucune explication et n’a répondu à aucune des questions des journalistes le 26 juin dernier, au Palais d’Iavoloha. Ce qui est d’ailleurs étonnant étant donné que la HCC est la seule à pouvoir éclaircir la question sur ce fameux pacte de responsabilité. Jusqu’ici, à chacun son interprétation ce qui tend souvent aux intérêts du parti en question. Pour les députés, il est surtout question de respecter l’article 54 de la constitution notamment la nomination du Premier ministre. Le Président doit nommer le Premier ministre présenté par le parti ou groupe de parti majoritaire à l’Assemblée nationale. Ce qui n’a pas été le cas pour Kolo Roger et Jean Ravelonarivo. En effet, les parlementaires ne se contentent pas de l’engagement du président de la République à ne pas dissoudre l’Assemblée nationale, ils revendiquent également les divers intérêts dont ils doivent jouir convenablement et qui leur ont été promis. De son côté, le président refuse toute idée de laisser aux députés le choix de proposer  le chef de gouvernement, une question non négociable. Ce dernier de confirmer une fois de plus, dernièrement, qu’il n’est nullement question de remaniement gouvernemental.

 La HCC refuse  d’éclaircir

Des faits qui confirment en effet que pour ce qui est du pacte de responsabilité, chacun veut défendre ses atouts et il n’est nullement question de stabilité. Seule la HCC peut éclaircir le flou qui plane au-dessus et pourtant, questionné sur le sujet, Jean Eric Rakotoarisoa, en réponse, a lancé un rire moqueur sans plus. Concernant la fameuse somme de 17 milliards d’ariary, il n’a ni contesté ni affirmé les diverses allégations de corruption. Reste à attendre l’évolution de la situation. En tout cas, le président Hery Rajaonarimampianina a confirmé que la rencontre avec la délégation du parlement, qui aurait dû avoir lieu la semaine dernière, se fera prochainement. En attendant, le bureau permanent de la Chambre basse a fait part d’une convocation des députés pour une réunion d’urgence ce mardi. Une réunion qui s’annonce décisive selon une source parlementaire.

 Ralambomamy

image

Misalovana ny andraikitry ny hafa

Anisan’ny fositra tsy mampandroso ny firenena ny fisian’ny sokajin’olona misalovana ny andraikitry ny hafa. Hita misongadina izany eo amin’ny sehatra rehetra. Ny fampahalalam-baovao no anisan’ny lasibatra voalohany amin’izany. Te ho

Lire la suite

image

Mais avant tout ça ?

La découverte d'un nouveau système planétaire par la Nasa fascine le monde scientifique. Sept exoplanètes de taille comparable à la Terre tournent autour d'une petite étoile à près de 40

Lire la suite

image

Fanafihana tao Antanety - Vely famaky no nahazo ilay renim-pianakaviana

Nisehoana fanafihana mahatsiravina tao amin’ny fokontany Antanety ao amin’ny kaominina Ampanotokana ny talata lasa teo. Renim-pianakaviana no nokapain’ireo jiolahy ny famaky.  Toerana anisan’ny anjakan’ny vono olona sy vaky trano raha iny

Lire la suite

ombre